Des sculptures complexes en tissu explorent l’optimisme inhérent au cycle de la vie.

L’artiste Janis Ledwell-Hunt, d’Unfettered Co., crée des sculptures en fibre qui montrent l’interconnexion de notre monde. Se qualifiant de “créatrice de choses nouées”, elle utilise le macramé, le crochet et d’autres techniques d’art textile pour créer des pièces qui unissent des sujets apparemment disparates. Un ensemble de poumons humains comprend divers champignons et la cage thoracique d’un oiseau s’ouvre pour révéler du corail et d’autres champignons. Les pièces sont belles par leur complexité et donnent à réfléchir par les combinaisons et les significations qu’elles véhiculent.

Mme Ledwell-Hunt considère le cercle de la vie comme un catalyseur pour son travail. “Je suis inspirée (et peut-être plus effrayée) par la façon dont les corps, les organes et les carcasses peuvent être réimaginés comme des surfaces remplies de vie non humaine”, explique-t-elle à My Modern Met. “Je suis réconfortée par la suggestion que la maladie et la mort – lorsqu’elles sont repensées comme une décomposition – sont des moyens de nourrir différentes formes de vie/vivant.”

L’essai de Virginia Woolf intitulé “On Being Ill” comporte un passage que Ledwell-Hunt aime tellement qu’elle déclare : “Il s’est probablement inséré dans mon ADN à ce stade.” Il permet de saisir l’essence de sa pratique artistique. Woolf écrit : “[N]ous cessons d’être des soldats dans l’armée des gens droits ; nous devenons des déserteurs. Ils marchent au combat. Nous flottons avec les bouts de bois sur le ruisseau, nous nous baladons avec les feuilles mortes sur la pelouse, irresponsables et désintéressés et capables, peut-être pour la première fois depuis des années, de regarder autour de nous, de lever les yeux, de regarder le ciel, par exemple.” Cela amène Ledwell-Hunt à poser la question suivante : “Lorsque les corps se vident, qu’est-ce qui peut fleurir dans ces fissures ? C’est ce sentiment de possibilité post-humaine que j’essaie de façonner dans la fibre”.

Bien que les sujets lourds informent son travail, Ledwell-Hunt veut que les spectateurs en déduisent quelque chose de différent. “J’espère que les spectateurs retireront un sentiment d’optimisme de ces pièces. Mais, honnêtement, s’ils s’arrêtent pour y réfléchir – c’est le plus grand privilège que je puisse imaginer.”

L’artiste Janis Ledwell-Hunt explore le cycle de la vie et notre monde interconnecté dans ses sculptures textiles.

Unfettered Co
Unfettered Co
Unfettered Co

Laisser un commentaire