Cette micro-cabane minimaliste est une retraite tranquille dans les régions sauvages du Canada.

Cette microcabane est située au cœur du parc régional de Poisson Blanc, au Canada, sous une faune imposante. La société montréalaise L’Abri a conçu ce refuge serein pour permettre à quatre personnes de trouver la solitude, de reposer leurs os fatigués et d’approfondir leur appréciation de la nature.

“Il était important pour les concepteurs de créer une structure simple, presque sculpturale, qui offrirait des espaces fonctionnels et orientés vers la nature”, explique L’Abri.

Et l’espace reflète cet objectif. L’intérieur est minimal, la seule décoration étant les taches de lumière ou d’ombre qui volent sur les murs en bois. Cet espace dépouillé permet au point central – une grande baie vitrée offrant une vue imprenable sur la nature sauvage – de briller. Au premier étage, les invités peuvent converser autour d’une table à manger qui se transforme en lit, préparer une collation dans la kitchenette ou admirer la vue dans le salon.

Si les invités préfèrent plus d’intimité, ils peuvent grimper l’échelle jusqu’à la zone de couchage sous le plafond voûté, semblable à une cathédrale. La masse rappelle une structure en A tronquée, avec la moitié de la maison fermée et l’autre moitié conçue comme un patio et une cuisine extérieurs. L’extérieur est revêtu de planches de cèdre naturel qui s’argenteront au fil des ans, permettant à la maison de se fondre dans son site forestier.

Crédits du projet :

Architecte de référence : L’Abri / @atelierlabri

Constructeur : L’Abri Construction

Photographe : Jérémie Gravel, Ronny Lebrun, Jack Jérôme

Laisser un commentaire