Un coffrage gonflable innovant inventé pour construire des maisons moins chères et plus rapides

Alors qu’elles n’en sont qu’à leurs balbutiements, les maisons imprimées en 3D qui peuvent parfois être construites en une journée, pourraient bien être remplacées par des structures en béton… gonflables ! Étrange, mais pourtant bien vrai puisque la startup Automatic Construction, basée à New York, affirme avoir inventé une nouvelle technique appelée Inflatable Flexible Factory Formwork (IFFF)…. Une technique qui permettrait de « gonfler une maison », comme un ballon ! Leur nouvelle structure architecturale utilise une pompe à air et un compresseur pour construire des maisons en remplissant de ciment une structure semblable à un ballon. Une structure, qui, selon les inventeurs, est parfaitement conforme aux codes de construction des États-Unis, aussi solide et deux fois plus rapide à construire qu’une maison traditionnelle.

En quoi consiste cette invention ?

La société Automatic Construction explique sur son site officiel que ce nouveau procédé de construction commence par la livraison du coffrage roulé sur le chantier. Ce coffrage est constitué de tissus plastiques flexibles qui possèdent des renforts et des structures internes en 3D. L’étape suivante consiste à installer le coffrage plastique sur une fondation, comme une dalle de béton, puis à le gonfler à l’aide d’une pompe à air. Le béton est ensuite pompé directement dans le moule via une toupie à béton. Automatic Construction promet ainsi des chantiers zéro déchet, sans déchets de bois, du béton durable, des géopolymères ou des matériaux cimentaires alternatifs ainsi qu’une maison étanche à l’air qui permet la séquestration du CO₂ dans les matériaux de construction.

La structure gonflable doit-elle être démontée ?


Eh bien, non ! Les constructeurs ont imaginé un système ingénieux qui utilise les coffrages comme des joints intégrés qui forment un joint étanche à l’air ainsi qu’une isolation ultra-performante…. Une fois toutes les étapes terminées, la structure obtenue ressemble à une maison classique. Les murs sont alors recouverts comme pour une maison traditionnelle de plâtre ou autre. Quant aux cloisons intérieures, elles sont également montées en même temps que la structure et peuvent recevoir plâtre et peinture…

Qu’attendre de ce nouveau mode de construction ?


Cette technique de construction en attente de brevet promet de réduire les coûts de main-d’œuvre sur le chantier, car les coffrages sont fabriqués en usine et il n’y a pas de déchets de bois. L’entreprise affirme également que la construction sera deux fois plus rapide, que l’empreinte carbone sera considérablement réduite puisqu’il n’y a plus de transport de matériaux. En outre, elle assure qu’elle utilisera du béton durable et d’autres matériaux de construction qui stockent le carbone et contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Une pompe à air et un compresseur pour construire des maisons en remplissant de ciment une structure en forme de ballon.

Une pompe à air et un compresseur pour construire des maisons en remplissant de ciment une structure en forme de ballon. Crédit photo : Automatic Construction

Des tests sont actuellement effectués sur des bâtiments résidentiels, mais dans un avenir proche, elle envisage d’utiliser cette technique révolutionnaire pour construire des piscines ou des tunnels… Elle envisagerait même de construire des structures sur Mars ! Une ambition démesurée ? L’entreprise américaine est peut-être déjà en contact avec Elon Musk, qui espère conquérir la planète Mars dans une dizaine d’années, et qui cherche toujours des volontaires pour l’accompagner dans son aventure. Plus d’informations : automatic-construction.com


Laisser un commentaire