“The Rock” par l’Atelier General au Québec, Canada

Atelier General a conçu la résidence The Rock sur la pente du Mont Shefford au Québec, Canada. Cette habitation moderne crée un effet dramatique avec son aspect de bois foncé et ses bords modernes et tranchants. Avec ses 2 300 pieds carrés d’espaces de vie, The Rock crée une fantastique retraite naturelle avec une approche minimaliste.

Construite sur la pente du Mont Shefford, la résidence fait le pont entre une vue aérienne d’un côté et une topographie ascendante et accidentée, peuplée de rochers et d’érables, de l’autre.

L’idée initiale de ce projet était de fusionner avec la montagne, de se nicher dans le terrain jusqu’à ce qu’il ne fasse plus qu’un avec la résidence. En entrant sur le site par le bas, on voit un volume noir qui semble émerger de la pente et se détacher de la végétation environnante. Sa forme sombre et tronquée fait écho aux projections rocheuses qui habitent le site. Les espaces de vie, situés à l’étage, offrent à l’occupant une relation intime avec le site, un accès de plain-pied à une nature sauvage et intacte via une grande terrasse profilée à la topographie. A l’autre extrémité, la maison s’élève au-dessus du vide, permettant un point de vue atmosphérique vers la cime des arbres.

Un espace utilitaire abrité par la projection de l’étage supérieur donne accès à la résidence. De là, un escalier en bois mène au rez-de-chaussée, où les espaces circulent librement sous un toit plat et flottant, laissant apparaître une structure en bois stratifié. Un parcours intérieur circule de pièce en pièce, en suivant les murs extérieurs. Les murs s’ouvrent à l’extrémité de chaque axe pour offrir une vue sur les arbres environnants, créant le sentiment d’être à la fois protégé sous le toit en bois et immergé dans la forêt.

La cuisine, plaquée en pin blanc, est encadrée par deux blocs blancs parallèles qui forment un lien indirect avec la salle à manger attenante. Cet espace s’ouvre complètement sur la pente ascendante et dialogue avec le bloc rocheux situé à proximité, intégré à la terrasse. En continuité avec la chambre principale, le circuit déambulatoire se poursuit en périphérie de l’espace occupé par la salle de bain, au cœur de laquelle un bloc bain-douche fait face à une immense fenêtre, plaçant l’utilisateur en intimité avec la forêt. Nichée entre cet espace et le salon, la véranda de forme triangulaire s’ouvre sur un couvert de feuilles, un nid perché au creux du paysage. Comme l’ensemble de la maison, un refuge à la fois ancré et aérien.

  • Projet : The Rock
  • Architectes : Atelier General
  • Emplacement : Shefford, Québec, Canada
  • Superficie : 2 300 pi2
  • Photographies par : Adrien Williams

Laisser un commentaire