Sur un balcon, sans toit, sans récupérateur d’eau : des méthodes alternatives pour récupérer l’eau de pluie.

Voici plusieurs solutions pour récupérer l’eau de pluie sans gouttière, si votre potager est éloigné de votre maison, ou pour récupérer l’eau de pluie dans un appartement.

En récupérant l’eau de pluie pour arroser votre jardin ou vos plantes, vous contribuez à économiser les réserves d’eau souterraines. Mais que faire si vous ne pouvez pas raccorder un collecteur d’eau à la gouttière de votre maison ou de votre abri de jardin ?

Votre jardin est peut-être éloigné de votre maison. Vous vivez peut-être dans un appartement. Dans tous les cas, il existe des alternatives peu coûteuses et accessibles, pour peu que vous fassiez un peu de bricolage !

Récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes

Comment récupérer l’eau de pluie sans toit ?

Récupérer l’eau de pluie avec une bâche

Vous devez créer une surface plane suffisamment grande sur laquelle la pluie va tomber.

Le plus simple est d’utiliser une bâche, que vous tendrez sur des piquets et placerez sur un bidon, comme l’explique la vidéo YouTube de Laurent L. ci-dessous.

Il est préférable de placer la bâche sur des panneaux rigides, ici en métal, pour éviter qu’elle ne s’affaisse sous le poids de l’eau. Vous pouvez aussi faire un trou au milieu de la bâche et y placer le bidon !

Fabriquer un système autonome de récupération d’eau de pluie


Vous pouvez également vous fier à cette vidéo de la chaîne YouTube Back to the Earth. Elle consiste à fabriquer un petit toit avec des tôles et des palettes, pour récupérer l’eau avec une gouttière, qui amène l’eau dans des réservoirs IBC. Le tout peut être réalisé à partir de matériaux recyclés.

Installer un collecteur d’eau loin d’une gouttière

Il est également possible de raccorder une gouttière à un collecteur d’eau éloigné de la maison, par exemple près des serres. Cela est pratique pour ne pas avoir à faire des allers-retours avec l’arrosoir par la suite.

L’eau de pluie peut être acheminée de la gouttière au collecteur d’eau sans pompe, grâce à la méthode des vases communicants, expliquée en détail par le Low Tech Lab.

Pierre-Henri Thiollier

Créer un étang près de votre potager

Pourquoi ne pas construire une mare dans votre jardin en suivant les conseils de cet article. Ce sera également une belle réserve pour la biodiversité.

Prévoyez de creuser au moins 5 m², afin que votre mare ne soit pas trop vite envahie par les plantes. Prévoyez une pente douce pour puiser l’eau facilement avec un seau ou un arrosoir.

Omar Mahdi

Avec un bassin, vous risquez de voir proliférer les moustiques… Sauf si vous introduisez des poissons, qui mangeront les larves. Mais cela ne s’improvise pas, il vous faudra de l’eau toute l’année (pas question donc que le bassin s’assèche en été), et vous devrez vous assurer que les poissons auront de quoi manger et suffisamment d’oxygène.

Sachez également qu’un étang avec des poissons ne sera plus un refuge pour la biodiversité (vous n’aurez plus de grenouilles et probablement moins de plantes aquatiques).

Attention aux moustiques (surtout les moustiques tigres) !

Le moustique tigre est présent dans de nombreux départements et transmet plusieurs maladies. Comme tous les moustiques, il pond ses œufs dans les eaux stagnantes.

Couvrez les collecteurs d’eau et les jerricans et vérifiez chaque semaine qu’ils ne contiennent pas de larves (même avec un couvercle, les moustiques peuvent entrer par la gouttière).

Vous pouvez également placer une moustiquaire, fixée avec un sandow, sur votre bidon de récupération d’eau. Elle laissera passer l’eau de pluie, mais pas les moustiques.

Retrouvez la check-list pour éviter la prolifération du moustique tigre chez vous.

Dernier conseil, si vous êtes dans une région où vous ne craignez pas les moustiques… Laissez une vieille baignoire dans votre jardin. Elle se remplira toute seule et servira même de décoration !

Nom d’une brique

Comment récupérer l’eau de pluie sur un balcon ?

En raccordant un collecteur à la gouttière

Sur son blog, The Minimalist Vegetable Garden détaille comment installer un collecteur d’eau de pluie sur votre balcon et comment le raccorder à la gouttière qui descend le long de votre balcon.

Demandez également à votre propriétaire et à votre association de copropriétaires l’autorisation de couper ou de modifier la gouttière (une installation qui compte comme une partie commune).

Enfin, attention aux dégâts des eaux en cas de fortes pluies ! Une fois que votre collecteur d’eau est plein, l’eau doit être redirigée vers la gouttière pour ne pas créer d’inondation ou s’écouler chez le voisin du dessous. Ou alors vous devez pouvoir fermer le tuyau entre la gouttière et le collecteur.

Sinon, optez pour le système D

La méthode la plus simple : utilisez une jardinière suspendue à votre balustrade pour recueillir l’eau de pluie. Si cette jardinière est percée d’un trou, placez un tuyau d’arrosage dans ce trou pour amener l’eau dans un seau sur votre balcon.

Vous pouvez également suspendre un morceau de gouttière le long de votre balustrade pour recueillir davantage d’eau, comme le suggère la vidéo ci-dessous.

Avant d’installer un collecteur d’eau de pluie, vérifiez le règlement de copropriété pour savoir quel poids votre balcon peut supporter. Les balcons en béton armé doivent supporter un minimum de 350 kg par mètre carré, mais assurez-vous que votre immeuble respecte les normes. Sachant que 1 L d’eau pèse 1 kg, vérifiez ce qui est le plus approprié entre, par exemple, un petit collecteur d’eau de 220 L ou un bidon de 120 L. Mais n’oubliez pas que les pots de fleurs et la terre peuvent peser beaucoup plus.


Laisser un commentaire