Pour éviter la maison de retraite, il installe son père de 83 ans dans un studio de jardin à côté de chez lui


Patrick Chastenet est un homme qui a décidé d’installer un petit studio en bois dans son jardin, afin de loger son père vieillissant et ainsi éviter la maison de retraite.

Patrick Chastenet vit en France avec sa femme, Marie-Laure, et son père de 83 ans. Bien qu’il ne puisse plus vivre seul, le vieil homme ne souhaite pas aller en maison de retraite. De plus, les coûts de la vie dans ces institutions spécialisées sont parfois très élevés, puisque Patrick aurait dû payer 2 000 euros par mois pour héberger son père dans une maison de retraite.

« Il ne voulait pas retourner dans une maison de retraite ou un appartement. La maison ne se prêtait pas à accueillir autant de personnes, il fallait trouver une alternative », explique Marie-Laure Chastenet.

Crédit photo : France 2

Patrick et Marie-Laure ont alors décidé d’investir dans un petit studio en bois, qu’ils ont installé dans leur jardin. Au total, la construction de ce chalet leur a coûté 37 000 euros.

Un studio de jardin pour les personnes âgées


Le studio en bois a une superficie de 15 mètres carrés et comprend un salon, une cuisine et une salle de bain. Le chalet a été spécialement conçu pour le bien-être du père de Patrick, et il est conçu pour être accessible en fauteuil roulant. Les sanitaires sont également adaptés aux personnes âgées ou à mobilité réduite.

Crédit photo : France 2

Grâce à ce logement adapté, le vieil homme peut garder son indépendance et son autonomie, tout en restant proche de sa famille.

« Il est à la fois chez lui et chez nous. Il a son indépendance mais s’il y a un problème, il n’y a que 5 mètres pour aller le voir », confie Patrick Chastenet.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes décident de construire un studio de jardin à côté de leur maison, pour recevoir des amis, héberger des personnes âgées ou installer un bureau. En plus d’éviter de payer une maison de retraite, cette alternative permet de resserrer les liens familiaux.

Crédit photo : France 2

Avant de vivre dans ce studio de jardin, le père de Patrick habitait à plusieurs centaines de kilomètres de son fils. Aujourd’hui, il peut passer plus de temps avec sa famille et profiter de ses petits-enfants.


Laisser un commentaire